Refus d’un rachat de crédit : quelles raisons ?

Un rachat de crédit qu’il soit immobilier, de consommation ou bien encore qu’il s’agisse de dettes fiscales est envisageable seulement sous certaines conditions. Si on ne les remplit pas, le rachat de crédit peut nous être refusé. Ces conditions spécifiques doivent être connues afin de vous éviter de monter un dossier alors que la demande de rachat de crédit ne peut légalement pas être acceptée.

Les raisons d’un refus d’un rachat de crédit immobilier

Un crédit immobilier comme un rachat de crédit immobilier est donc encadré par la loi de manière à ce qu’il n’y ait pas de dérive. Un rachat de crédit immobilier peut être fait seulement s’il reste plus de 50 000 de crédit à rembourser. Il faut également qu’il y ait plus de la moitié de la durée de remboursement qui reste à réaliser. Si sur un crédit sur 20 ans vous avez déjà remboursé 12 années, vous ne pourrez pas prétendre à un rachat de crédit.

Les raisons d’un refus de rachat de crédit à la consommation

Pour le rachat de crédits à la consommation, il existe des facteurs limitants comme l’âge par exemple. Dans l’analyse d’un dossier de rachat, l’âge du souscripteur est important. Il faut en effet que la dernière mensualité arrive avant le 84e anniversaire du souscripteur + 6 mois, soit avant 84 ans et demi.

Regroupement de credit

Les personnes fichées à la Banque de France ne peuvent prétendre à un rachat de crédit à la consommation.

Le nombre maximum de crédits à la consommation cumulable est de 7. Toutefois au plus vous avez un nombre de crédits à la consommation important, au plus vous aurez besoin de justifier que vous n’êtes pas un acheteur compulsif. L’analyse de vos comptes bancaires sur un site de courtier de type : boursedescredits.com sera déterminante dans cette optique.

fr ch be lu